Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Participation au marathon de Barcelone - 16 mars 2014

16 mars 2014: Après 10 semaines d'entraînement, c'est le grand jour pour participer à mon 14ème marathon et le 5ème en catégorie vétéran 1. Si mon record de 3h21 datant de 2007 est difficilement atteignable, battre mon record en catégorie V1 de 3h38 est mon objectif. Passer sous les 3h30 me semble réalisable mais une bonne toux avec de la fièvre m'a un peu pénalisé la semaine précédent ce marathon.

8h: Je laisse mon sac au vestiaire, je rentre dans le sas bleu (3h15-3h30) et à 8h30 le top départ est donné avec une superbe ambiance et des confettis. Le ciel est bien bleu, pas trop de vent mais déjà une douceur matinale qui annonce de la chaleur sur le deuxième semi. Il va falloir ne pas trop traîner pour éviter la chaleur.

Parti sur un rythme de 13 km/h, ma stratégie est de passer le semi avec quelques minutes d'avance sur le tempo de 12 km/h pour espérer finir en moins de 3h30. J'ai couru pas mal de marathons avec cette stratégie et c'est ce qui m'a permis de finir quelques marathons sous les 3h30. Parfois "le mur" du 35ème a été difficile, voire dès le 30ème mais cela a parfois tenu pour limiter la casse au niveau du chrono.

Belle ambiance dans les rues de Barcelone, je passe vers le Camp Nou au 5ème kilomètre avec une allure de 13 km/h et peu après le 6ème kilomètre, les meneurs du 3h15 me doublent. Peut être que je suis parti un peu trop vite mais finalement je les garde assez longtemps en ligne de mire et passe les 10 kms en 47 mn. Le parcours est loin d'être très roulant, les faux plats montants font bien descendre l'allure et jepasserai le semi en 1h42mn. Je croise Aurore sur le bord de la route au 16ème kms non loin de la Sagrada Familia ou nous avons notre hôtel.

Je passe le 25ème kilomètre juste après les 2 heures, l'allure est encore bonne mais les jambes commencent à être lourde, la chaleur plus persistante et il reste 17 kms.

Je recroise Aurore et Céline au 27ème et au 30ème kilomètre sur la grande Avenue de la Tour Agbar. Je m'arrête pour prendre la pause photo et souffler quelques instants. Je suis alors encore dans le chrono pour 3h30 mais vers les 35ème et le 38ème, je m'arrête au ravitaillement pour prendre un gel, une banane, et je perds donc de précieuses secondes.

Au 39ème, je me fais doubler par les meneurs d'allure du 3h30, je les accroches jusqu'au 40ème mais je lâche prise sur les deux derniers kilomètres qui remontent vers la place d'Espagne. Au 42ème, ma montre GPS m'indique 42,3 kms mais reste officiellement 200 m. Je passerai la ligne en 3h04 mn 03s avec des jambes bien lourdes. Le record en V1 est bien là. Avec plus de 300 m de dénivelé, il était difficile pour moi de descendre sous les 3h30 mais je suis quand même satisfait, c'est mieux que mes 5 derniers marathons. Mon dernier meilleur temps date de 2009 au Mont Saint Michel en 3h25, déjà 5 ans.

Prochain objectif marathon: Annecy le 27 avril 2014. Nous verrons bien ce que ca donne si la forme est au rendez-vous.

Au 16ème kilomètre, l'allure est bonne, le sourire est bien là!

Au 16ème kilomètre, l'allure est bonne, le sourire est bien là!

27ème kilomètre: les jambes commencent à être lourdes mais quel bonheur de courir avec cette ambiance!

27ème kilomètre: les jambes commencent à être lourdes mais quel bonheur de courir avec cette ambiance!

Après l'arrivée, je retrouve Aurore sur les escaliers du Parc des Expositions, les jambes sont lourdes mais j'ai ma médaille autour du cou!

Après l'arrivée, je retrouve Aurore sur les escaliers du Parc des Expositions, les jambes sont lourdes mais j'ai ma médaille autour du cou!

L'avant-veille au marathon expo, test de la puce électronique. 42 kilomètres pour mes 42 ans dans quelques jours...

L'avant-veille au marathon expo, test de la puce électronique. 42 kilomètres pour mes 42 ans dans quelques jours...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article