Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par samaurore

Du 31 septembre au 7 octobre 2007:  Découverte de la Sicile et des Iles Eoliennes

Une semaine de vacances posée  depuis longtemps pour profiter d'un début d'automne, avant le passage à l'heure d'hiver! Une envie de s'évader au soleil de la méditerrannée afin de contrebalancer les tempêtes de neige subie en plein mois d'août sur le glacier du Baltoro au Pakistan.

Il se trouve que pour 130€ aller-retour on peut faire un aller-retour de l'aéroport de Grenoble à Palerme en Sicile.
Voilà une bonne occassion d'aller découvrir la Sicile et les îles éoliennes pendant une période creuse.

Dimanche 31 septembre:

Départ vers 10 heures de l'aéroport de Grenoble Saint Jeoirs (40 kms de l'agglomération) avec un boeing 737 de la compagnie low-cost Blue Express. Arrivée 1h30 plus tard à Palerme.
Nous prenons un bus pour la gare centrale puis un train pour Milazzo, 180 kms à l'est de Palerme et non loin de Messine. Nous prenons un bus de la gare ferroviaire en direction du port, départ des hydrofoils ou Aliscafi, hydroglisseurs rapides qui permettent d'aller sur les îles éoliennes.

Sicile-Iles-Eoliennes-002.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-005.jpg

Départ de Milazzo pour l'île de Vulcano. Arrivés un peu avant le coucher du soleil, nous allons vers le camping qui se trouve à proximité d'une grande plage de sable noir! Nous dinons dans un excellent restaurant ou le patron nous offre les amuses-gueules, l'apéritif puis le digestif (liqueur de citron cuvée du patron)!
Une belle entrée en matière pour cette première journée de vacances!

lundi 1er octobre
:

réveil à 6 heures du matin car nous voulons admirer le lever de soleil depuis le sommet du volcan actif du Vulcano qui s'atteint en 45 minutes de marche depuis le village. On ne regrette pas d'être parti si tôt car nous sommes seuls au sommet pendant 45 minutes avant de voir arriver 20 personnes sur les coups de 8 heures, et en plus à 6 heures la billeterie qui se trouve en plein sur le chemin était fermée (4 € pour avoir le droit d'aller voir le volcan!)

Sicile-Iles-Eoliennes-009.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-011.jpg

Un beau lever de soleil depuis le sommet du Vulcano qui culmine à 391m. 
Aurore devant les fumerolles du bord du volcan, ça pue bien l'oeuf pourrie (émanations d'hydrogène sulfuré H2S et de dioxyde de soufre SO2).

Sicile-Iles-Eoliennes-016.jpg     Sicile-Iles-Eoliennes-014-copie-1.jpg

Sicile-Iles-Eoliennes-019.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-017.jpg

Le Vulcano ne manifeste qu'une activité fumerollienne depuis sa dernière éruption de 1886. Les fumerolles de vapeurs soufrés créent des aiguilles et fleurs de soufre de couleur jaune vif. La température de sublimation se situe autour de 112°C et en s'approchant des 150°C il prend des teintes jaune orangé jusqu'à pouvoir atteindre une couleur rouge cerise autour de 200°C.

Ces quelques photos donnent une idée des couleurs et des formes de cristallisation du soufre. Vue la chaleur, il était difficile d'envisager de faire de belles photos de macros de ces aiguilles de soufre, il aurait au moins fallu un pied mais j'imagine l'odeur de l'appareil photo puant l'oeuf pourri pendant de longs mois après une telle expérience.

Sicile-Iles-Eoliennes-020.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-023.jpg

Du sommet du Vulcano, nous voyons bien l'île de Lipari, juste au nord, mais aussi celle de Salina plus sauvage et au loin le Stromboli. Nous redescendons ensuite vers le village de vulcano ou se trouve non loin de la plage les bains de boues sulfureuses.

Sicile-Iles-Eoliennes-039.jpg       Sicile-Iles-Eoliennes-042.jpg

Nous pataugeons dans une boue liquide et tiède qui parait il posséde de nombreuses vertues pour la peau!

Mais dans cette zone, l'ambiance est particulière, c'est un peu le vestibule de l'enfer! La légende laisse entendre que Vulcano était le royaume de Vulcain, le dieu du feu dans la mythologie gréco-romaine.


Sicile-Iles-Eoliennes-044.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-041.jpg

Malgré les avertissements nous nous mettons de la boue sur le visage et gare aux yeux qui piquent avec l'agressivité de la boue sulfureuse qui est irritante pour les yeux!

Sicile-Iles-Eoliennes-047.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-049.jpg

Après une douche (froide) au camping nous partons vers la Vallée des monstres pour découvrir des formes magmatiques érodées par le vent. au passage nous découvrons les poteries sculptées, typiquement Siciliennes.

Départ pour l'île de Lipari qui est à 20 minutes d'Hydrofoil seulement depuis l'île de Vulcano.
Dés l'arrivée sur le quai on nous propose une chambre d'hôte pour 25 €, nous n'hésitons pas sachant que le camping avoisinne les 20 € alors qu'il faut prendre un bus pour y aller, à 3 kms de la ville de Lipari.

Sicile-Iles-Eoliennes-051.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-052.jpg

Nous déambulons dans les ruelles du village et sur le port avant d'aller visiter l'église et son cloître du XIIème siècle puis le musée archéologique éolien avec une partie très riche sur le volcanisme, mais que nous passerons vite car tout est en Italien!

Sicile-Iles-Eoliennes-060.jpg  

Le cloître du XIIème siècle - quelques amphores romaines...

 Sicile-Iles-Eoliennes-067.jpg       Sicile-Iles-Eoliennes-053.jpg     

La pauvre madame, elle a perdu son dentier...    Une belle entrée de maison dans les rues de Lipari.

Sicile-Iles-Eoliennes-072.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-075.jpg

Un beau coucher de soleil sur l'île de Lipari avec un ciel bleu limpide!

Mardi 2 octobre:

La veille, nous avions repéré un loueur de vélos pour faire le tour de l'île en vélo, 37kms avec au moins 600m de dénivelé car ça commence au bord de mer sur la côte sud et est puis ça monte sur les plateaux avec plusieurs montées descentes! En arrivant devant le magasin à 10 heures, personne, la porte est fermée!
Nous nous rabbatons donc sur un loueur de scooter pour faire le tour de l'île à deux sur le deux roues!
Finalement ce n'était pas si mal afin de garder des forces pour l'ascension du Stromboli le soir même.

Sicile-Iles-Eoliennes-092.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-086.jpg

Nous avons quand même fait une ballade sur la côte nord vers les Thermes de Calogero parmi les figuiers de Barbarie. Temps exceptionnel voire trop chaud, la crème solaire est de rigueur!

Départ dans l'après midi pour l'île de Stromboli. Nous arrivons sur le quai et rebelotte on nous propose une chambre dans le village pour 30 €, c'est un peu plus qu'à Lipari mais il n'y a pas de camping sur l'île donc dur de négocier à la baisse.

Pour aller au sommet du Volcan, il est obligatoire de partir avec un guide agrée et ça coute 28 € par personne!
Quand on arrive sur l'île le groupe est prêt à partir mais il n'y a plus de place. Nous avons quand même le droit de monter jusqu'à 400m librement, c'est ce que nous allons faire!

Sicile-Iles-Eoliennes-095.jpg  Sicile-Iles-Eoliennes-096.jpg

Le Stromboli vue du village, volcan toujours en activité et de type explosif.
Aurore devant une maison colorée du village.

Sicile-Iles-Eoliennes-098.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-099.jpg

Nous prenons l'ancien chemin d'accès au sommet du Stromboli. Depuis 2003 ou de grandes coulées de lave ont endommagées l'accès classique, un itinéraire plus direct a été aménagé. Nous ne regrettons pas de passer par ce côté plus sauvage pour aller admirer le coucher de soleil à la Sciara de Fuoro .

Sicile-Iles-Eoliennes-102.jpg  Sicile-Iles-Eoliennes-105.jpg

Le volcan gronde au coucher du soleil et la lumière est superbe sur la coulée de feu. Le Stromboli bien que culimant à 925m comporte une partie immergée de plus de 1500m ce qui en fait un volcan aussi imposant que l'Etna plus au Nord en Sicile.

Sicile-Iles-Eoliennes-106.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-107.jpg

Un superbe coucher de soleil et le volcan qui nous nargue 500m plus haut. Nous sommes à la limite des 400m ou nous pouvons être sans guide. A la tombée de la nuit, des français osent monter sans guide par l'ancien chemin, une demi-heure après, nous tentons de faire pareil. A 750m le spectacle ext exceptionnel, il reste encore 150m pour le sommet ou la vue doit être encore plus fabuleuse mais nous voyons des frontales sur la crête. Nous ne prenons pas de risques et nous redescendons par le même chemin, relativement raide.

Sicile-Iles-Eoliennes-111.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-112.jpg

Nous rentrons au clair de lune, une belle lune Rousse pour rejoindre le village de San Vincenzo.

stromboli-23707.jpg   stromboli-e3020.jpg

Ces photos ne sont pas de nous, nous n'avions pas de pied pour prendre de telles photos mais c'est en gros ce que nous avons pu voir au moment des plus belles éruptions du Stromboli.


Mercredi 3 octobre
:

Après une journée relativement sportive, surtout la soirée avec notre montée express sous l'antécime du Stromboli, nous prenons un petit café en terrasse face à la mer avant d'aller prendre le soleil sur la plage de pierres ponces.

Sicile-Iles-Eoliennes-118.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-121.jpg


Sicile-Iles-Eoliennes-119.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-120.jpg

Le symbole de la Sicile avec trois pieds!                             Un citronnier avec plus de fruits que de feuilles.

Sicile-Iles-Eoliennes-125.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-132.jpg

En attendant l'hydrofoil pour rentrer à Milazzo.                     Aurore sur le toit du bateau devant l'île de Lipari.


En arrivant à Milazzo, nous allons déguster une gelati sur le port. Il n'y a que l'embarras du choix!

J'opte pour les glaces aux fruits. Aurore se laisse tenter par des parfums plus chocolatés.

Sicile-Iles-Eoliennes-141.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-142.jpg

Abricot, pêche, vanille, banane, fraise... que choisir?        Chocolat, nutella, noisette, café, tiramisu... que choisir?

En attendant l'ouverture de l'agence Hertz pour louer une voiture, nous dégustons ces bonnes gelatis.

Sicile-Iles-Eoliennes-222.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-137.jpg

On nous propose une SMART fortwo, petite voiture minuscule, déconcertante au niveau de la conduite à cause de sa boite de vitesse automatique. Nous prenons la route de Taormina pour y passer une heure puisque c'est sur la route de Catane ou nous allons dans un camping avant de monter à l'Etna le lendemain.

Sicile-Iles-Eoliennes-144.jpg        Sicile-Iles-Eoliennes-152.jpg

Taormina se limite à une grande rue commerçante avec beaucoup de magasins chics. C'est un peu le Saint Tropez Sicilien sans beaucoup d'authenticité mais en fin d'après-midi il y avait une belle lumière.

Sicile-Iles-Eoliennes-150.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-156.jpg


Jeudi 4 octobre:

Nous nous levons avec un beau soleil et une superbe lumière au bord de mer. Nous avons trouvé un camping paisible et relativement insolite. Il se trouve qu'il surplombe une falaise de roches volcaniques de 40 mètres de hauteur et pour accéder à une petite plage, il faut prendre un ascenseur. Malheureusement à 8h celui ci était encore fermé et nous n'avons pas trainé pour pouvoir profiter de la journée sur l'Etna.

Sicile-Iles-Eoliennes-155.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-159.jpg

La plage privée du camping en contrebas de l'emplacement de la tente!

La montée à l'Etna, de belles forêts de chataigniers puis des coulées de lave et enfn de la cendre volcanique plus fine et plus noire.

Sicile-Iles-Eoliennes-161.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-166.jpg

L'Etna culmine à 3340 m avec plusieurs cratéres actifs. Pour des raison de sécurité, il est interdit de monter au delà de 2920m. Ca nous laisse quand même environ 1050m de dénivelé depuis le parking en partant du côté nord et bien sûr réalisé tout à pied car il y a aussi l'option téléphérique et 4x4 pour arriver au même point.
La montée dans la cendre est parfois un peu contraingnante mais à l'inverse la descente est très agrébale car le terrain est meuble et on perd vite de la dénivelé en dévalant les pentes de cendre volcanique.
 
Sicile-Iles-Eoliennes-168.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-177.jpg

Une journée exceptionnelle sans vent pour profiter des paysages lunaires de l'Etna. La semaine précédente, il faisait parait-il pas plus de 5°C avec des rafales de vent à plus de 100 km/h.
Le beau temps de cette semaine d'octobre nous change des tempêtes de neige du Karakorum du mois d'août.

Sicile-Iles-Eoliennes-175.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-176.jpg

Nous descendons les pentes du volcan en courant... et dire que l'hiver ces pentes sont enneigées.
Il faudra revenir l'hiver avec des skis de randonnée!

Sicile-Iles-Eoliennes-183.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-184.jpg
 
Nous reprenons la route pour le versant sud de l'Etna en passant par plusieurs villages du versant est.
Le versant sud est beaucoup plus boisé avec de belles forêts qui ont subi en 2003 d'importantes coulées de lave.
La station de ski du versant sud, Piano Provensano a été à moitié détruite par ces coulées de lave comme le montre ces photos avec des arbres arrachés et ces amoncellements de lave volcanique au milieu de la forêt.

Vendredi 5 octobre
:

Nous avons bivouaqué à côté du Refuge CITELLI à 1710m. Nous n'étions pas les seuls, deux campings cars étaient aussi sur le parking avant d'aller balader sur les pentes de l'Etna du côté sud.

.Sicile-Iles-Eoliennes-205.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-188.jpg

Aurore s'essaye même à conduire la petite SMART sur le parking avant d'affronter les pentes de l'Etna.

Sicile-Iles-Eoliennes-189.jpg  Sicile-Iles-Eoliennes-186.jpg

Nous remontons les bordures des coulées de lave qui datent de 2003. Le paysage est différent de la partie nord et surtout avec une ambiance plus sauvage que la partie nord beaucoup plus aménagée.

Sicile-Iles-Eoliennes-193.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-192.jpg

Comme la veille, il n'est pas possible de monter au sommet de l'Etna pour des raisons de sécurité.
Nous nous arrétons à 2840m à côté d'un petit observatoire qui mesure l'activité volcanique de l'Etna. Le volcan est moins spectaculaire du versant sud bien que les paysages soient superbes, notamment avec la Vallée de Bove à l'est qui a reçu les coulées de lave les plus récentes au printemps 2006.

Sicile-Iles-Eoliennes-198.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-201.jpg

Encore une belle descente dans les pentes de cendre volcanique. Vers 2300m on rencontre les premiers arbustres avant d'arriver dans la forêt de feuillus.

Sicile-Iles-Eoliennes-203.jpg   Sicile-Iles-Eoliennes-206.jpg

Le petit arbre a du avoir bien chaud, la coulée de lave s'est arrêtée à son pied!

Nous redescendons ensuite vers les villages typiques de la Sicile, notamment Castiglione de Sicilia, avant d'aller se rafraîchir dans le Gole de Alcantra.

Sicile-Iles-Eoliennes-210.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-214.jpg

Nous voilà dans ce canyon creusé dans la roche volcanique, l'eau y est bien fraîche mais claire et limpide. Ce n'est pas très long mais c'est très esthétique.
  
Sicile-Iles-Eoliennes-224.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-226.jpg  

Nosu rentrosn à Milazzo par une superbe route de montagne qui passe par un col à plus de 1100m et qui passe par de beaux villages comme Novara di Sicilia. A Milazzo, nous allons au camping au Cap Milazzo.


Samedi 6 octobre:

Retour à Palerme. Nous rendons la SMART à l'agence de location, nous prenons le train pour Palerme et nous allons galérer deux heures pour trouver un hôtel. Il ne faut pas faire les difficiles car la plupart des hôtels sont pleins et on doit se contenter d'un hôtel bruyant mais pas trop loin de la gare.

Sicile-Iles-Eoliennes-227.jpg  

Le Palais des Normands dans le vieux Palerme.               La porte Neuve

Sicile-Iles-Eoliennes-231.jpg    Sicile-Iles-Eoliennes-238.jpg

La Cathédrale de Palerme.  La place aux statues lors de notre passage de nuit.

Dimanche 7 octobre
:

Retour en France en fin de matinée, 2h de vol et nous voilà à Grenoble.

Sicile-Iles-Eoliennes-223.jpg  

La terre vue du ciel : mer et montagne.

Voyez vous comme moi un visage sur cette partie nord de la Sardaigne?

Petite devinette aux montagnard: quel est le sommet des Alpes que l'on voit sur cette photo?
Si ca peut vous aider, c'est une belle course de ski de randonnée...

Bilan de la semaine: du soleil, du dépaysement, des volcans, des plages, la mer, la montagne, un peu de culturel et pas mal de gastronomie: pâtes, pizzas, gelatis et poissons grillés.

Commenter cet article

Sophie 12/10/2007 21:54

Moi j'ai hâte de voir à quoi va ressembler le couvre-chef de Sam lors de votre prochain voyage. De mieux en mieux !! :o)