Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

15 kms de course à pied dans les mangroves de Mayotte - 14 février 2012

14 février 2012: Un dîner aux chandelles pour la Saint Valentin? Et bien non, j'étais encore en déplacement à Mayotte pour le boulot (en 2010 à la même date j'étais dans le Nord Pas de Calais, ca change, surtout côté températures!!). Après ma journée de boulot sur la Petite Terre, je chausse mes running pour une bonne heure de course à pied sur la Petite Terre en direction des Badamiers. Rythme tranquille car la température même au coucher du soleil dépasse les 30°C. Finalement, ne connaissant pas bien les lieux, je me retrouve presque les pieds dans l'eau dans les vasières des Badamiers avec la marée montante pour une escapade de 15 kms.

 

Capture tombolo

Voilà le tracé d'après la montre GPS. Je suis parti de l'hôter du Rocher à Dzaoudzi, j'ai pris la route des Badamiers en passant par la commune de Labattoir. Arrivé sur la plage, je me dis que faire une boucle en passant par les plages serait sympa. Au bout de 2,5 kms j'arrive dans des vasières et surtout je me rend compte qu'il n'y a aucun accès pour bifurquer vers les lumières de Labbatoir. Du coup, c'est en forçant l'allure que je reviens sur mes pas car la marée commençait à monter sur le tombolo.

 

Capture carte mayotte

Sur la carte, on devine bien le tombolo des Badamiers qui est totalement immergé à marée haute. Je comprend mieux pourquoi l'île de Mirandole me paraissait si sauvage si près de la commune de Labattoir.

 

Capture photo tombolo

Sur cette photo aérienne, on aperçoit bien le tombolo des Badamiers et l'île de Mirandole qui est une presqu'île à marée basse. L'hôtel du Rocher porte bien son nom, situé à Dzaoudzi qui n'est relié à la Petite Terre que par une route aménagée.

 

vasiere badamiers

Sans le savoir, je passe à proximité d'une Nécropole à Bagamayo non loin d'un petit phare. Des sépultures islamiques datant du IXème siècle témoignent d'une présence ancienne de l'islam dans l'île.

Finalement j'arriverai à l'hôtel après avoir couru 15 kms, assez déshydraté car je ne pensais pas faire autant de distance pour un décrassage de fin de journée. Après ma balade au Lac Dziani et aux plages de Moya, je peux commencer à dire que je connais bien la Petite Terre en mode pédibus. Après une bonne douche, je dévore une pizza acheté au camion du coin car les restos sont tous complets, Saint Valentin oblige!

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Sympa ta petite sortie. Je remarque que tu voyages toujours avec tes baskets !
Répondre