Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Le Grand Van par grand vent - 2448 m - 3 février 2008

3 février 2008: Après l'épais brouillard de la veille qui s'est levé que vers 17 heures, c'est sous un grand soleil que  débute ce dimanche. Avec Nicolas nous  montons à Chamrousse dans la ferme intention d'atteindre le sommet du Grand Van malgré le fort vent qui balaye les crêtes. Nous montons à la Croix de Chamrousse en téléphérique, histoire de ne pas refaire toute la montée de la veille jusqu'aux Lacs Roberts.
Nous descendons la piste jusqu'au Lacs Roberts, nous mettons les peaux et c'est parti pour le Col des Lessines et la Combe des Vans. Il y a pas mal de monde, ce n'est pas une surprise, c'est une course hyper classique.

undefined     undefined

Beaucoup de vent sur les crêtes, la neige poudreuse est soufflée, voire pulvérisée vue la force des rafales.
Gare aux plaques à vent!!

Je monte au sommet du Grand Van, je dépeaute, je redescend au Col des Lessines, je repeaute et je remonte au sommet du Petit Van ou Nicolas vient juste d'arriver. La vue est exceptionnelle, on voit le massif des Grandes Rousses, les Ecrins, la Meije, superbe.

undefined   undefined

En voyant Grenoble au pied des trois massifs, Nicolas le Parisien se dit qu'il migrerait volontiers au royaume du ski. Bon après mûre reflexon, ce n'est qu'à trois heures de TGV de la capitale!

undefined

Qui a dit que la Combe des Vans était une course sans dangers!! Lors de notre descente nous constatons qu'un skieur a fait partir une plaque à proximité de la trace de montée. Certes, la plaque n'était pas trop épaisse avec en amont une zone de rochers. Le vent a soufflé fort les jours précédents et a formé des plaques.
Voir le détail ci dessous.

undefined

On distingue clairement la cassure sous les rochers. Le vent a accumulé de la neige dans cette partie encaissée de la combe et le passage d'un seul skieur a permis à la plaque de casser.

Je redescend dans la Combe des Escombailles puis remonte le vallon jusqu'au Col de la Botte. Nicolas qui a coupé depuis le Col des Lessines arrive en même temps que moi. nous remontons à la Croix de Chamrousse sous un vent violent et avec des bourrasques de neige. Les pisteurs de Chamrousse ne s'y sont pas trompés, ils ferment tous les télésièges et le téléphérique d'accés à la Croix vue le vent violent.

undefined


Nous redescendons au Recoin par l'Olympique Dame. Allez le café nous attend à la maison après le pique nique improvisé au Recoin face au soleil. Nico, promis tu ne rateras pas ton train!

Déja le 25ème jour de ski de rando de la saison 2007-2008, autant que toute la saison 2006-2007 bien plus pauvre en neige, et la saison est loin d'être finie!
Denivelé positif de la sortie: 1030 m
Dénivelé cumulé sur la saison: 24030 m

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Effectivement, ce we le vent à soufflé vraiment fort : je me suis contenté du col du Merdaret dans la chaine de Belledonne Nord (7 laux) @+
Répondre
S
Mouais c'est sur que le bilan carbone de la sortie est largement entaché en ayant pris le téléphérique! 6,5€ ca compense toute les fois on l'on profite des pistes de Chamrousse gratuitement en montant à la Croix!
Répondre
N
c'est pas bien de faire du téléphérique avec des skis de rando!!!

Quoi que...
Répondre