Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Aiguille de l'épaisseur 3230 m - 29 mars 2008

29 mars 2008: Bonjour, je m'appelle Gontran, je suis un petit ours des montagnes passionné de ski. Je vais vous raconter ma première journée de ski de printemps avec Sam et Aurore qui m'ont emmené au sommet de l'Aiguille de l'Epaisseur à 3230 m dans le vallon des Aiguilles après 1700 m de dénivelé.
Comme les phoques sont mes amis, je ne suis pas monté avec des peaux (de phoques) sous les skis. Je me suis donc accroché au sac d'Aurore puis celui de Sam après le déjeuner afin de pouvoir admirer le paysage.



Au sommet de l'Aiguille de l'épaisseur, la vue était magnifique, on voyait trés bien les trois Aiguilles d'Arve, le massif des Ecrins, le Grand Galibier (on a essayé de faire coucou à nos amis Marseillais qui randonnaient de l'autre côté dans les Cerces, c'est pas loin à vol d'oiseau), et bien sur le massif du Mont-Blanc plus au nord!



Nous sommes partis du hameau de Bonnenuit sur la route du Col du Galibier, pas trés loin de la station de ski de Valloire, après avoir remonté la vallée de la Maurienne et passer le Col du Télégraphe. Nous étions parti pour dormir au refuge des Aiguilles d'Arve avec des sacs bien chargés pour y passer la nuit. Suite à un coup de téléphone de la clinique, qui n'était pas un poisson d'avril anticipé, Aurore s'est rappelé qu'elle travaillait dimanche, donc nous allons faire la sortie prévue le dimanche le jour même.



Partis du parking à 10h, nous arrivons au refuge des Aiguilles d'Arves à 2260 m à 11h30 en ayant suivi une trace de raquettes qui montait en fait trop haut de l'itinéraire normal nous obligeant à redescendre 100m pour retrouver l'accés au refuge. Une pause pique-nique et hop nous repartons pour le sommet. Un groupe de 4 skieurs et une dizaine de raquettistes nous ont fait la trace. Nous mettrons 1h45 pour rejoindre le sommet (970m de dénivelé depuis le refuge) sous un soleil de plomb. Nous étions en tee-shirt et collant, sans mettre de gants. Nos bras non crêmés vont s'en rappeler pendant plusieurs jours! Aie les coups de soleil!



La vue du sommet est magnifique, on voit bien les trois Aiguilles d'Arve en enfilade, elles sont majestueuses.



Au sommet, un léger petit vent nous incite à nous couvrir et à mettre les gants mais nous sommes quand même à 3230 m et ce n'est que le début du Printemps!



Et c'est parti pour une belle descente dans une neige assez changeante. de la bonne poudreuse du sommet jusque vers 2900 m, de la croutée jusque vers 2400 m, de la transformée jusque vers 2000 m et en dessous dans la forêt la neige est lourde et bien trafolée par les nombreux passages.

Bilan de la journée: une bien jolie course, un grand soleil de printemps.
Aurore est en forme, 1700 m de dénivelé en 3h15 alors qu'il y a beaucoup de faux plat dans le Vallon des Aiguilles.
La nuit en refuge ca sera pour une autre fois et finalement, il y avait beaucoup de monde et sans doute de gros ronfleurs donc on sera bien aussi à la maison!!

Dénivelé positif de la sortie: 1700 m
Dénivelé cumulé sur la saison: 37300 m

Et bien sûr la première belle sortie de Gontran l'ours skieur des montagnes!
Gontran remercie d'ailleurs les copines sage-femmes de la clinique Belledonne!!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Quel temps!

Sam, tu vas faire équipe avec Gontran pour la patrouille de Belledonne?
Répondre
A
les amis Marseillais étaient en train de monter au refuge du Ricou pour faire le lendemain dimanche le Pic du lac blanc en traversée (heureusement qu'il y a eu une longue éclaircie sur le coup de midi...)
Répondre