Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par samaurore

5 et 6 avril 2008 : Un beau week-end printanier nous permet de profiter d'une neige exceptionnelle dans le massif des Ecrins. La route de la Berarde est ouverte depuis 3 jours, nous allons profiter de l'ouverture du refuge du Chatelleret dans le Vallon des Etançons.

Nous partons à 10h du parking de la Berarde. Il est un peu tard pour monter à la Bréche dés aujourd'hui, nous allon profiter du soleil et de la bonne neige transformée.



Le petit village de la Bérarde est bien tranqille en ce début avril. On peut quasiment chausser les skis derrière la petite église du village.



Nous traversons le torrent de Bonnepierre sous un soleil radieux. On devine dans le fond les contreforts de la Barre des Ecrins.


Nous croisons un chamois qui gambade dans la neige. Il a l'air bien content de profiter également du soleil et de brouter la végétation dés la fonte de la neige.


Après un premier chamois, en voilà deux autres que nous rencontrons un peu plus haut dans le vallon des Etançons. Quelle surprise de croiser le Jedi  au Groin d'or et son jeune padawan (Yvon et Nico) qui reviennent de la Bréche de la Meije et du vallon de la Gandolière. Ils sont partis de Grenoble à 5h30 du matin pour faire dans la journée le dénivelé que l'on a prévu sur deux jours. Le compte rendu de Nico et celui d'Yvon.


Plus on remonte le Vallon des Etançons, plus la Face Sud de la Meije devient visible avec son glacier carré.
On devine le refuge du Promontoire au sommet du premier ressaut à 3082 m.
Le Grand Pic culmine à 3982 m, c'est un des sommets les plus prestigieux du massif des Ecrins.
La Bréche de la Meije se devine bien à gauche à 3357 m en haut d'un petit couloir de neige.


Arrivée au Refuge du Chatelleret  à 2232 m vers midi aprés la longue remontée du Vallon des Etancons.
Nous discutons avec la gardienne qui va passer 5 semaines au refuge pour la saison de ski de printemps. L'héliportage date d'hier ce qui va nous assurer des produits frais pour le repas du soir.



on est pas bien là pour le pique-nique! La gardienne nous offre même le café!



Pour digérer et avant que la neige ne soit trop humidifiée, nous remontons en direction du glacier des Etançons au pied de la face sud de la Meije.



Nous sommes un petit peu en contrebas du refuge du Promontoire à 3082 m qui accueille les skieurs qui font le tour de la Meige en trois jours. Nous descendons le vallon jusqu'au refuge dans une excellente neige transformée, c'est un vrai bonheur, une excellente neige de printemps dans un cadre grandiose!

Dimanche 6 avril 2008
: On se reveille avec un vent assez fort, un ciel bien chargé, des bourrasques de neige.
Pourtant la météo était plus optimiste. Nous décidons de partir quand même et de voir si le temps va s'améliorer.
Et bien oui, le vent se calme peu à peu, le brouillard se dissipe et nous arrivons au dessus du refuge du Promontoire sous un grand soleil radieux. Voilà pourquoi la première photo de la matinée est déja dans le petit couloir de la Bréche de la Meije que nous avons remonté juste avec les piolets, sans mettre les crampons grace à une neige pas trop dure et une trace déja faite (merci Nico et Yvon).





Nous voilà à la Bréche de la Meije à 3357 m. Le ciel est radieux côté sud, plus nuageux côté nord vers les Cerces, Grandes Rousses, Vanoise au loin. La météo ne s'était pas si trompée!




Redescente à pied de la pente finale de la Bréche de la Meije. Nico et Yvon l'ont descendu à skis mais c'est une pente assez exposée en raison des barres rocheuses juste en dessous et la pente reste soutenue à 45°.


En redescendant, nous passons à proximité du Refuge du Promontoire avant de s'offrir une superbe descente sur une bonne moquette, le top de la neige de printemps! Une superbe sortie dans un vallon bien sauvage alors que de l'autre côté se tenait le fameux Derby de la Meije.

Dénivelé positif du week-end: 1250 + 1150 soit 2400 m
Dénivelé cumulé sur la saison: 40850 m

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal S 08/04/2008 21:22

j'ignorais que la route de la Bérarde est déjà ouverte : je vais certainement y aller en vélo là haut !!! la breche de la Meige... pour être sauvage... c'est sauvage ! magnifique ! @ bientôt

nicnic38 07/04/2008 22:07

Juste pour rectifier : on a skié que la fin du couloir... La neige croutée et la barre rocheuse nous ayant refroidit.

Content de vous avoir rencontré!