Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Semi marathon de Lausanne en Suisse Romande - 26 octobre 2008

25 et 26 octobre 2008: Le dernier week-end d'octobre, c'est généralement la classique internationale Marseille-Cassis.
Après 6 participations sur la première classique française, nous avions envie de découvrir une autre ambiance de course d'automne. Le semi-marathon de Lausanne, sur le bord du Lac Léman c'est aussi au dessus de l'eau mais au bord d'un lac et non pas la grande bleue. Lausanne c'est une superbe ambiance avec les vignes dorées, les villages typiques Vaudois, les orchestres au bord de la route et une superbe arrivée devant le Musée des Jeux Olympiques puisque Lausanne est le siège du Comité International Olympique.

Nous profitons de ce week-end pour faire un peu de tourisme à Lausanne, à seulement 2h15 de Grenoble.
Arrivée en milieu d'après-midi nous descendons à Ouchy pour retirer les dossards avant de faire une rapide visite du Musée Olympique.

  

En toute logique les Jeux Olympiques de Pékin sont à l'honneur et une exposition permet de découvrir les dessous de l'architecture des sites olymiques, notamment le fameux nid d'oiseau ainsi que le cube d'eau qui ont vu tant de records du monde battus cet été.



Le jardin du musée met en évidence une flamme permanente, symbole du lien entre les peuples qui a fait beaucoup de remous lors du passage dans de nombreux pays, notamment la France.

 

On trouve également dans le jardin plusieurs statues, notamment des cyclistes et un coureur à pied célèbre: Emile Zatopek, vainqueur du 5000 m, 10000 m et le marathon aux Jeux Olympiques d'Helsinki en 1952.



Le musée abrite une belle plaque de marbre avec la charte du fair-play, les 10 commandements du sportif!
Intéressant de revenir aux valeurs ethiques quand on parle malheureusement souvent de dopage, de pression sur les arbitres, de tricheries...

  

Dimanche 26 octobre
: Le semi-marathon se courant à 13h30 pour laisser les marathoniens courir tranquillement sur le parcours dés 10h du matin, nous profitons de la matinée pour faire une visite à la Catédrale après un solide petit déjeuner. Nous prenons ensuite le chemin de la Gare pour rejoindre La Tour du Peiltz lieu du départ du semi-marathon.

  

En attendant de nous voir arriver à Ouchy, Aurore continue sa petite visite de Lausanne, ses monuments et ses statues sur le bord du Lac Léman.



Le départ du semi-marathon est donné à 13h30 à La Tour du Peilz après le passage des derniers marathoniens partis plus de 3 heures plus tôt. 3530 semi-marathoniens sont au départ de ce "demi-marathon".
Je perd vite Sabine, Rémi et lucie avec toute cette foule. Je m'échauffe quelques minutes avant de venir vers le départ à seulement une dizaine de mètres de la ligne. L'équipe de France Junior et l'équipe de Suisse junior viennent dans le sas réservé aux élites avant le top départ.
Ca part vite au coup de feu, ca piétine pas mal sur la boucle dans la ville de la Tour de Peiltz avant de prendre la route du surplombant le Lac Léman. Au bout du deuxième kilomètre, Sabine me double rapidement par la gauche, elle n'était pas loin derrière. Je ne tente pas de recoller, je ne veux pas me mettre dans le rouge. Elle était bien modeste de viser moins de 1h40 alors que son chrono final est inférieur à 1h33 mn. Rémi a filé aux avant poste juste derrière le ballon rouge, meneur d'allure des 1h30.
Bien que relativement roulant le parcours n'est pas complétement plat, pas mal de faux plat montant puis descendant notamment vers Vevey ou une bonne côte permet de bien admirer les vignobles sur la droite.
Je passe le 10 ème kilomètre en 44mn40s soit 50s de plus qu'au passage des 10 kms de la ronde des oliviers, signe que j'en garde sous la semelle pour tenir la distance. Je passe le 13ème kilomètre en 58mn30s, mon objectif de finir à plus de 13 km/h est jouable sachant que mon entraînement en séance longue en vue du marathon des Alpes maritimes me permet de garder de l'énergie dans le final.
18ème kilomètre, je me sens bien, je relance pour doubler un petit groupe qui commence à payer la longueur de l'effort. Au dernier kilomètre, une légère descente permet d'accéler pour gagner de précieuses secondes mais la dernière ligne droite est bien longue quand on voit de loin l'arche finale.
Je lance mes dernières forces dans un sprint final sur le tapis bleu pour finir en 1h 35mn 34s.
Objectif réussi, je boucle ce semi-marathon à 13,25 km/h, plus de deux minutes derrière Rémi qui le boucle en 1h 32mn 45s et Sabine seulement 7 secondes derrière (1h32mn 52s). Lucie complète le quatuor en 1h 47mn 45s pour son premier semi-marathon.



Rémi en plein effort sur la ligne d'arrivée, un semi marathon bouclé à 13,65 km/h de moyenne.



Sabine en plein effort avec Rémi en ligne de mire! 13,63 km/h de moyenne, 6ème vétéranne! Bravo les quadras!



Petit sprint final sur la ligne d'arrivée pour rester dans le top 500, 493ème sur les 3530 partants.
De bon augure pour le marathon? Nous verrons bien mais deux semaines. Toujours est-il que seuls mes deux participations aux semi-marathons de Névache-Briancon ont été plus rapides mais sur un parcours intégralement descendant. Même si on ne pouvait pas parler de chaleur, le parcours bien ensoleillé ne m'a pas empêcher de me verser des verres d'eau sur la tête. Sans doute fera t'il un poil plus frais dans deux semaines, quoique...



Lucie en termine avec son premier semi-marathon avec un honorable temps de 1h 47 mn.
Ca change un peu du vélo mais comme elle se met au triathlon, il faut nager, pédaler mais aussi courir!
Bravo Lucie, continue d'avoir la patate!

 

Nous méritons nos médailles souvenirs à l'arrivée. Je suis content de retrouver ma petite femme qui a joué les photographes après avoir pris le soleil sur le Bord du Lac. Ben ouais y a pas l'feu au Lac...

  

Nous profitons du soleil de cette première journée d'heure d'hiver pour faire quelques étirements avant de remonter boire un verre à proximité de la Gare. Nous recupérons les voitures vers l'hôtel pour rentrer en France.
Bref, un week-end bien sympathique chez nos amis Suisse.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
ben finalement tu geres bien cette prépa marathon...

Fais quand mêm gaffe aux sorcières en fin de semaine on sait jamais ;-)
Répondre