Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par samaurore

1er janvier 2009: Voilà une bonne journée en montagne pour bien commencer l'année 2009.
Couchés pas trop tard après le réveillon (1h du matin), nous partons à 8h30 pour la Grave pour initier Bruno A. à la cascade de glace. Nous en parlions depuis deux ans, cette fois ci sera la bonne.
Bruno est plus habitué aux falaises du Sud qu'aux rigueurs de l'hiver. Je lui propose une initiation en cascade de glace à la Grave, au secteur des Fréaux, dans un itinéraire modéré que j'avais déja parcouru voilà deux ans avec Karen.
Avec ma double fracture du bras il y a seulement sept mois, mon épaule et mon bras restent bien fragile et ce niveau de difficulté sera bien suffisant pour une reprise.

La cascade "La Colère du Ciel" comporte 9 longueurs dot une longueur cle plus raide que les autres avec quelques passages bien verticaux. 300m de cascade côtée AD+ (II 3+)

Une heure de marche dré dans le pentu permet d'atteindre le départ de la cascade. Heureusement que les glaciairistes des jours précédents ont fait la trace dans l'épaisse neige profonde accumulée lors des grosses chutes de neige de mi décembre.

Longueur 1: une longueur en diagonale sur la droite, 60°/70° en glace fine, idéale pour reprendre les automatismes,
Longueurs 2,3,4: trois longueurs à brasser dans la neige avec quelques ressaults en glace
Longueur 5: la longueur clé avec un passage bien vertical soutenu qui fait bien chauffer les bras, vive les broches!
Longueur 6: Nous sommes passés plus à droite par des petits ressaults en neige et glace.
Longueurs 7,8 et 9: trois longueurs moins soutenues ou on brasse bien dans la neige entrecoupés de quelques ressaults en glace.



Dans la longueur clé, la section juste au dessus m'a rappelé que je devais bien remuscler mes bras!!
Je n'ai pas hésité à poser plusieurs broches.

 

Bruno lors de la marche d'approche. Et oui la montagne c'est raide!
au départ de la cascade, on s'encorde.

 



Nous n'avons pas eu trop froid en ce premier janvier, la longueur clé ruisselait mais la glace était bonne, quasiment du sorbet bien agréable.



Le versant nord ou nous étions ne voit jamais le soleil, en face, les petits hameaux au dessus de la Grave ont vu le soleil une bonne partie de la journée



15h45: Nous voilà sortis de la cascade. Il nous reste plus qu'à redescendre. Nous avons oublié le pique nique (le sac est resté dans la cuisine...) donc la faim commence à se faire sentir.

Pour redescendre, nous suivons une trace dans la forêt qui passe au dessus des barres rocheuses. Nous croisons pas mal de traces de chamois. La redescente se fait dans de la neige bien profonde, on s'enfonce jusqu'à la taille.
Sur la fin nous empruntons les couloirs d'avalanche qui redescendent jusqu'au torrent. Nous aurions du continuer de traverser pour retrouver le bon chemin qui mène au refuge Evariste Chancel. C'est pas grave, j'aime bien brasser dans la neige profonde, c'est ca l'alpinisme hivernal.

 

La nuit n'est plus trés loin quand nous arrivons au parking des Fréaux.  Bruno se rappelera de son initiation en cascade de glace, et son pantalon aussi qui s'est quasiment transformé en short, les crampons étaient bien aiguisés. Un petit film suivra car j'ai pu filmé la progression de Bruno avec son beau casque orange...

Commenter cet article