Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Ma première ascension du Mont Ventoux à Vélo - 28 juin 2009

28 juin 2009: Un week end familial dans le sud et voilà une belle occasion de gravir le Mont Ventoux à vélo. Grimper le Géant de Provence est un bel objectif que tout cycliste aime accrocher à son palmarès.
En ce qui me concerne, pas vraiment d'objectif en terme de timing, juste se faire plaisir et finir au sommet sans tirer la langue. Il faut dire qu'avec 22 kms d'ascension depuis Bédoin et plus de 1600m de dénivelé, c'est une montée redoutable qui sans nul doute offrira un beau spectacle dans quatre semaines lors de l'avant dernière étape du tour de France.

 

Après une journée du samedi gastronomique, éliminer quelques calories me fera le plus grand bien. Petit déjeuner vers 8h30 puis direction Bédoin avec la petite famille. 10h45, je pars du parking de Bédoin avec une bonne réserve d'eau, il fait déja bien chaud en cette fin de matinée.

 

Les premiers kilomètres sont parfait pour bien chauffer les jambes sans être encore dans un pourcentage trop soutenu. A partir de Sainte Colombe puis Saint Estève, les choses sérieuses commencent.



Au bout d'une heure de montée, en pleine forêt je double plusieurs concurrents, la plupart étrangers qui commencent à sérieusement avoir du mal à mouliner. C'est motivant de ne pas être trop à la traîne mais en même temps quelques concurrents me doubleront également sans rien pouvoir faire pour tenir leur allure!

Vers 1300m, Aurore me double en voiture, elle m'encourage et va s'installer tranquilement pour le pique nique à l'ombre des arbres, quelques centaines de mètres avant le Chalet Reynard.

 

Passé le Chalet Reynard on se dit que le plus dur est fait, la chaleur est moins soutenue, le paysage est de plus en plus désertique mais la fringale me guette. Arrivé au mémorial de Tom Simpson je m'arrête deux-trois minutes pour avaler quelques carreaux de chocolat. Il y a deux heures que je roule et cette petite pause me fait le plus grand bien. J'offre même quelques carreaux de chocolat à un étranger qui marche à côté de son vélo, il a l'air cuit.

Après cette petite pause me voilà d'attaque pour finir les deux derniers kilomètres et je finis tout en discutant avec une dame grande habituée du Ventoux qui en est pas à sa première ascension.

Un peu plus de 2h15 pour avaler ces 1610m de dénivelé sur 22 kms. Certes bien plus que les cyclistes chevronnés qui le gravissent en moins d'1h30 et un record contre la montre en 56 minutes réalisé en 2004 par Iban Mayo (1h02 pour Lance Armtrong).



Une petite séance de récupération bien méritée avec Margaux à l'ombre des arbres de cette superbe forêt du Mont Ventoux! Promis on reviendra pour reconquérir le Géant de Provence.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Effectivement, la montée par Bédouin est la plus raide. Nous sommes montés au Ventoux à vélo plusieurs fois cet été, j'ai fait maintenant les 3 faces différentes (Sault l'été dernier, et Malaucène
et Bédouin cette année). Malaucène reste ma face préférée. Connais-tu les "Cinglés du Ventoux"? Il suffit de se procurer à l'avance une carte spéciale et tu montes à vélo dans la même journée par
chaque face en tamponnant la carte à chaque départ et chaque arrivée aux bornes spécialement installées pour cela, c'est sympa. Ensuite, tu envoies ces infos et cela permet d'être répertorié dans
les "Cinglés du Ventoux", c'est amusant.
J'ai aussi couru le semi-marathon de Lyon, mon premier semi, mais cela sur un temps bien plus long que le tien.


Répondre
B
Bonjour !
Moi c'est avec mes ânes que j'ai arpenté le Ventoux deux années de suite.
L'an dernier, il a fait un temps exécrable mais en mai dernier, nous avons eu droit à un temps plus clément !
Répondre
P
bonjour,
le Ventoux ?
ça devient du sérieux !
Le Géant de Provence est superbe, il n'est déjà pas facile en cyclo-tourisme et devient carrément très difficile en compet...
C'est un mythe pour tout cycliste !
Adorable la petite Margaux
@+
Répondre
C
Pour une deuxième sortie vélo, tu ne manques pas d'ambition, bravo! C'est vrai que c'est une sortie magnifique.
Répondre
N
de Bedouin, c'est la voie la plus difficile... bravo.

De ce côté mon record est de 1h54... en roller ;-)

ce Mont Ventoux est vraiment magnifique... l'ascension et le sommet
Répondre