Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Vacances en montagne - partie 2: le Haut Valais en Suisse - 5 au 9 août 2009

 Après nos 5 jours passés dans le Val d'Hérens, vallée francophone du Valais Suisse, nous passons dans le Valais alémanique en nous installons au village de Fiesch, dans le Val de Conches au pied du Glacier d'Aletsch, plus long glacier d'Europe et à 30 kilomètres du Col de la Furka et de la source du glacier du Rhône.

 

5 août: Nous remontons la haute vallée du Rhône jusqu'au Col du Nufenen à 2478m qui permet de passer dans le Haut-Tessin. Ce col est réputé difficile à vélo et bien qu'étant en voiture nous confirmons que les pourcentages sont importants, entre 9 et 10% de pente dans les 10 derniers kilomètres. Margaux avait découvert ce Col en suivant le périple de Matthieu qui l'avait passé en vélo au mois de juin lors de sa traversée des Alpes jusqu'à Bratislava.



Une bien jolie vue sur l'Oberland Bernois au nord et les Alpes Italiennes plus au sud.

 

Avec cette chaleur caniculaire, une petite glissade dans les névés plait bien à Margaux (et à son papa).
On entend bien les marmottes mais elles sont assez sauvages. On les verra de plus prés au Col du Grimsel...
Petite randonnée dans les Alpages avant de revenir à notre camping de Fiesch.

 

Dans le Val de Conches les chalets en bois ont gardé toute leur authenticité. Les balcons sont richement fleuris.

 

Margaux s'amuse avec l'eau bien froide de la fontaine du village d'Ulrichen.

 

Margaux avant le coucher et Margaux au réveil. C'est trop cool de dormir dans la plume de canard!

6 août: Une journée exceptionnelle, grand ciel bleu pour aller voir de prés le Glacier d'Aletsch et le Lac du Marjenlensee. Nous partons à pied du camping jusqu'au téléphérique de Fiesch qui monte jusqu'à l'Eggishorn. Arrêt à la station intermédiaire de Fiescheralp à 2100m afin d'aller au Marjelensee après 2h30 de marche dans les Alpages.



 

Au loin nous devinons le Cervin au dessus de Zermatt, la pyramide mythique.

 

Au bout d'1h30 de marche on aperçoit un beau glacier, mais non ce n'est pas le glacier d'Aletsch mais celui de Fiescher qui est déja impressionnant. Une demi-heure de marche plus loin nous apercevons le fameux Glacier d'Aletsch qui est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le plus long glacier des Alpes avec ses 24 kms et plusieurs sommets de plus de 4000m se trouvent dans le bassin glaciaire.



Le glacier d'Aletsch avec le Monch, 4099m tout au fond, plus à droite on trouve l'Eiger, célèbre pour sa face nors redoutable. Au premier plan le petit lac glaciaire avec des micros icebergs.

 

 

La petite famille devant le glacier d'Aletsch. Aurore parmi un champ de linaigrettes.



 

Pour faire une boucle, nous passons par le Gletchertube. Il s'agit d'un tunnel de 1,3 kms creusé dans la montagne avec des néons pour l'éclairage. On y est plus au frais et Margaux fait tranquillement sa sieste.

 

Encore un panaché qui donne envie à Margaux. Après une chaude journée, un petit bain dans la caisse en plastique, bien mieux comme vue qu'une salle de bain, non?



La petite famille au réveil. Alors c'est qui le plus réveillé?

7 août: Aujourd'hui direction vers la source du Rhône et le Col de la furka puis le Col du Grimsel.
Nous remontons le Val de Conches jusqu'à Gletsch, le dernier village avant les cols du Grimsel au nord et le col de la Furka à l'est.



Belle vue sur le glacier du Rhone, enfin ce qu'il en reste vue de Gletsch car avec le réchauffement climatique il a beaucoup reculé ces dernières années. J'avais d'ailleurs écrit un article à ce sujet avec une photo choc sur le Glacier d'Aletsch. Quand on a habité plus de 25 ans dans les Bouches du Rhône, il faut bien aller voir un jour la source de ce grand fleuve.

 

Sur le chemin de la grotte de glace sur le glacier du Rhône, on nous remémore la situation du glacier au même endoit en 1947 et en 1996. Le recul est impressionnant. Le chemin d'accès à la grotte de glace  est prolongé chaque année pour pouvoir accéder aux entrailles du glacier.

 

Mère et fille rentrent dans le tunnel de glace. Ca plait bien à Margaux d'avoir chaud aux oreilles.

 

La petite marmotte avec ses moufles dans le palais des glaces!



Un moulin de glace qui fait un puits de lumière aux beaux reflets bleutés.

 

Nous prolongeons jusqu'au Col de la Furka, un autre col mythique des Alpes puis par celui du Grimsel qui est un peu moins haut et plus au nord. On y trouve un parc à marmottes, bon c'est un peu de la triche pour les voir de prêt mais ca plaît bien à Margaux.

 

Du Col du Grimsel, une belle randonnée nous permet d'admirer le Lac de l'Oberaarsee qui est alimenté par un glacier. Nous sommes à la frontière entre le Valais et l'Oberland Bernois.

 

Petite sieste au bord d'un Lac pour profiter de cette belle journée en montagne.

 

De retour à Fiesch, le ciel est de plus en plus menaçant et au moment du dîner éclate un orage. Pas de souci, une bâche sur l'arrière du kangoo et la petite famille est à l'abri sous le regard médusé de nos voisins réfugiés sous leur tente. (en plus la bâche est assorti à la couleur du kangoo...)




8 août
: Pour cette dernière journée complète en Suisse, un petit tour à Zermatt pour faire découvrir à Aurore la station mondialement connue au pied du Cervin. J'avais eu l'occasion d'y aller en 1987 lors d'une randonnée au Matherhornhutte (refuge du Cervin) mais je n'y étais jamais retourné.

 

Nous prenons le train à Täsch pour Zermatt. Effectivement Zermatt est interdit aux voitures et tant mieux, on peut y circuler à pied en toute tranquilité. C'est la première fois que Margaux prend le train, elle en profite pour admirer le paysage.

 

Petit concert traditonnel sur la place de Zermatt, devant l'office de tourisme.
Par cette journée pluvieuse, difficile de voir le Cervin comme sur cette belle photo. C'est pas grave on se rattrapera en Italie à Cervinia...

 

La fontaine aux marmottes devant le musée alpin.                            Visite du musée alpin.

 

Saurions nous skier avec ces vieux skis en bois aujourd'hui? On est loin de la fibre de carbone moderne!
La fameuse corde des premiers ascensionnistes du Cervin qui cassa entre Douglas et Taugwader en juillet 1865.

 

Une poupée ancienne typiquement Valaisanne. Pas sur qu'elle plaise à Margaux celle la!
Une plaque en granit qui rappelle que la Patrouille des Glaciers part de Zermatt pour rejoindre Verbier, la célèbre course de ski alpinisme qui est aussi mythique que la Pierra Menta en France et la Mezzalama en Italie.

 

Visite des gorges du Gorner, impressionnantes avec le vacarme de l'eau tumultueuse contre les rochers.

 

Les alpages autour de Zematt comportent encore des granges à foin traditionnelles.
Dommage que la météo ne soit pas au rendez-vous. Malgré tout nous aurons bien profité de la journée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Le coup de la bâche et du kangoo... trop fort ! Je vous pique l'idée, j'ai un kangoo et une bâche ;-)
Répondre
B
Oh là là zavez eu beau temps au Nufenen ! Je suis jalouse ! Je l'ai monté en vélo avec les sacoches et je n'ai vu que su brouillard ;-)
Répondre
V
Une bonne caisse plastique multi-fonctions, il y a que ça de vrai pour faire une baignoire de vacances-camping !
Pas moche les glaçons qui se cassent dans un lac (ça fait très patagoniens !)
Répondre
L
Trop sympa vos vacances en montagne.
J'aurai bien aimé être à la place de Margaux dans son lit et sa baignoire de camping ;-)
Répondre