Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par samaurore

30 août 2009: Le dernier dimanche du mois d'août se déroule la classique course à pied du Tour du Lac de Paladru. Une boucle de 14 kilomètres sur les rives du lac en passant par Paladru au sud et Charavines au nord. Ce n'est pas un parcours totalement plat avec deux côtes qui sont suivies de descentes.



Arrivé à 8h30 pour m'inscrire, je récupère mon dossard et le tee-shirt jaune offert par l'organisation.
Si le record de participants avait été battu en 2008, nul doute qu'en 2009 avec une belle journée ensoleillée, les coureurs sont venus en masse et ce n'est pas moins de 1256 participants qui relieront l'arrivée sans compter les marcheurs athlétiques et les athlétes handisport (debout ou fauteuil).



9h: Ca commence à être l'effervescence à Paladru sur les bords du Lac, c'est le moment de bien s'échauffer avant de prendre le départ. 9h20: je commence à me positionner quelques mêtres derrière la ligne mais c'est sans compter les centaines de participants qui se sont mis devant la ligne et l'organisation ayant fait reculé le peloton, me voilà au beau milieu des 1300 coureurs.




9h30: coup de starter et c'est parti pour 14 kilomètres. Difficile de doubler dans les 3 premières minutes, ce qui me fait passer le premier kilomètre en 4mn 50 secondes. Ce n'est pas le jour idéal pour faire un performance.

Les kilomètres défilent, une grande ligne droite jusqu'au 3ème kilomètre puis une montée sur la commune de Bilieu et encore une autre sur la commune de Charavines. La boucle de retour vers Charavines est plus roulante mais avec encore quelques sections de faux-plat. le ravitaillement du 5ème kilomètre est bienvenu, le soleil commence à bien taper vers 10 heures du matin. Je passe le dixième kilomètre en 46mn 20s, ce n'est pas vraiment rapide mais je ne m'attendais pas à un meilleur chrono n'ayant pas couru depuis le 10 kms d'Echirolles de début juin.

Arrivé à l'entrée de Paladru, je tente d'accéler pour terminer sur une moyenne de 13 kms/h mais c'est sans compter sur le bouchon à 50 m du portique d'arrivée ou l'on est stoppé net. Les organisateurs nous demandent de bien rester dans la file pour avoir notre classement final. Effectivement on aura au moins notre classement final mais le chrono est forcément faussé avec pas moins de 3 minutes 30s  de plus que mon chrono réel. Je finis au réél en 1h05mn et 15 secondes mais je suis crédité de 1h08mn 44s, pour une 426ème place sur 1256 arrivants. C'est ma 51ème participation à une course en compétition, du 7kms au marathon, et c'est bien la première fois que je passe la ligne d'arrivée de cette façon. Bon nombre de courses avec beaucoup moins de participants proposent des dossards avec puces intégrées, ce qui aurait éviter ces bouchons similaires aux péages d'autoroute.

Bon, malgré tout cette course est bien sympathique, j'ai pris bien du plaisir à courir sur les rives de ce lac. Drôle de façon de recommencer l'entraînement d'un marathon par une compétition mais cette belle classique est à inscrire sur son calendrier à moins de vouloir faire l'UTMB (Ultra Trail du mont Blanc) qui s'est déroulé le même week-end autour du Mont Blanc. Bravo au vainqueur qui a bouclé les 14 kilomètres en 45 minutes. Avec de l'entraînement, je pense que passer sous l'heure de course est à ma portée mais pas facile de se motiver en plein été pour courir avec les fortes chaleurs.

Commenter cet article