Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par samaurore

21 juillet 2012: Nous profitons d'une journée bien ensoleillée pour monter balader en forêt dans le nord-ouest, au dessus de la Possession, en direction de la Montagne après le passage de la Grande Chaloupe. Voilà un bout de temps que nous voulions découvrir la bordure du Rempart de la Plaine d'Affouches. Après 6 kms de piste forestière, nous nous arrêtons au premier kiosque vers 1000 m d'altitude. Le temps est bien couvert et le fond de l'air est frais. Après le pique-nique nous remontons à pied la piste forestière qui longe le Rempart au dessus de l'îlet à Guillaume.

 

goya9

 

Le goyavier de Chine également appelé goyavier-fraise, est un arbuste fruitier de la famille des Myrtaceae originaire d'Amérique du Sud. Il a la forme d'une baie sphérique et la taille d'une mirabelle d'environ 2.5 cm de diamêtre. La peau est lisse et brillante. À maturité, la couleur vire au rouge violacé. Le fruit contient des graines dures de 2 à 3 mm de long. La pulpe est blanc-crémeux de texture fondante et juteuse. D'un goût largement reconnu comme agréable, le fruit est rafraichissant, sucré à pleine maturité, légèrement acidulé, de saveur rappelant celle de la fraise des bois, avec une petite touche d'âpreté et de parfum de myrte. (source: wikipedia)

 

La photo ci dessus représente une partie de la récolte du jour sachant qu'une trentaine de goyaviers ont fini directement dans le ventre de Corentin qui en a fait une orgie. Inutile de vous décrire la couleur et la texture de la couche le samedi soir...

 

goya7

Dans la forêt de la Plaine d'Affouches vers 1200 m d'altitude. La cueillette des goyaviers ravit les enfants

 

goya2  goya4

Il faut parfois tendre le bras au dessus du précipice pour récolter les petites baies rouges.

 

goya3  goya5

Nous avons sacrifié une paire de chaussettes pour stocker les goyaviers parfois bien juteux.

 

goya6

Margaux est motivée pour marcher dès qu'il y a une récompense le long du chemin

 

goya8  goya91

De retour à la voiture, nous transférons les goyaviers dans une bouteille en plastique sauf les grosses baies qui ne passent pas dans le goulot. Les fruits ont été broyés au mixeur et les petits grains éliminés au tamis. Le coulis est délicieux avec du fromage blanc ou en sorbet. Miam miam! A la Réunion, on a pas les myrtilles ou les petites fraises des bois de nos alpages des Alpes mais on a les goyaviers, et en plein hiver austral!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article