Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par samaurore

4 mars 2013: Après notre marathon en kayak (à 2,2 kms prés!) nous avions besoin de faire reposer les bras au moins une journée (avant la journée grimpe prévue le lendemain). En revanche nous pouvions dérouiller les jambes après deux jours d'immobilisme dans les kayaks. Direction la Montagne des Français à une quinzaine de kilomètres de Diego Suare, accessible en 4x4 par une piste défoncée. J'avais promis à Aurore une nuit romantique dans une cabane construite dans les arbres, et bien finalement nous en passerons deux, perchés dans un manguier centenaire au Jungle Park. (www.jungle-park-nature.com). Ce qui nous plu au jungle park, au delà du côté insolite de dormir dans les arbres, c'est l'approche écotouristique réfléchie et responsable du site, inscrit dans une réelle approche du développement durable. Effectivement au jungle park, nul proposition de location de quad bruyant et dévastateur. L'approche est plutôt orientée vers un tourisme scientifique, sportif et solidaire. Ainsi le camp est également un centre d'accueil environnemental qui permet d'accueillir les enfants du village pour développer des pépinières, des potagers, de participer au reboisement, à l'irrigation mais aussi à la scolarisation des enfants. Ainsi le centre d'accueil a été partenaire dans la construction d'une école dans le village des Perroquets évitant aux enfants de parcourir 3 kms jusqu'à l'école existante la plus proche. On trouve également au Jungle Park des tortues et un jardin de plantes médicinales. On y mange trés bien et on peut y boire de la bière fraîche après les activités sportives.

 

jungle1

Nous sommes bien sur l'île rouge. Vue sur la Baie de Diego depuis la piste d'accès au village des perroquets.

 

jungle2

L'entrée du Jungle Park, nous y sommes.

 

jungle7

Voilà les fameuses cabanes construites dans les arbres. Il y en a 6 plus ou moins grandes et plus ou moins hautes. Comme nous sommes les premiers visiteurs de la saison 2013 (le parc a réouvert le 1er mars à la fin de la saison cyclonique), nous n'avons que l'embarras du choix.

 

jungle4

Celle là fera l'affaire. Je confirme que la nuit a été bien paisible avec les bruits de la forêt et un bau lever de soleil sur les falaises colorées de la Montagne des Français. Grâce à la moustiquaire, pas de moustiques!

 

jungle3  jungle6

Pour fermer les rideaux, il suffit de tirer sur un fil qui permet de descendre le store. Trop cool.

 

jungle5

Celle là aussi elle est originale dans un gros manguier centenaire.

 

jungle8

Noël nous fait découvrir le village des Perroquets à 15 mn de marche du camp, avec l'école construite en 2008.

 

jungle9

Quand Aurore arrie sur le pas de porte d'une des deux classes, tous les enfants se lèvent et disent: "Bonjour maîtresse". En voilà une qui a râté sa vocation!! Bon, à part cette bonne discipline, j'en ai pris un en flagrant délit de pomper sur son voisin...

 

jungle92  jungle93

Après le déjeuner, nous repartons avec Noël, notre guide magache pour découvrir les environs. Il prend sa machette pour ouvrir le sentier qui n'a pas été fréquenté depuis 3 mois. Il faut dire qu'avec la saison des pluies, la végétation envahit rapidement le chemin. Grâce à lui, nous avons évité les plantes urticantes, les orties géantes qui nous parraissaient anodines au vue de la forme des feuilles. Il nous fait découvrir la Grotte des Perroquets. Aurore est fascinée par les stalagtites et les stalagmites. Nous sommes bien dans les roches calcaires, cela nous change des tunnels de lave de la Réunion.

 

jungle94

Quelques passages d'escalade mais la roche n'est pas trop humide, la grotte reste relativement sèche.

 

jungle95

Après la visite de la grotte nous découvrons les différents secteurs d'escalade équipés par Mathieu Delacroix. Dans ce secteur, c'est le paradis de la colonette et des dévers bien à bras. Beaucoup de voies sont dans le 7a, 7b, 7c. Bref, nous ne grimperons pas dans ce secteur le lendemain. On restera dans le 5 et 6.

 

jungle96  jungle97

On trouve dans cette vallée des Perroquets de superbes baobabs et de nombreux oiseaux. Un petit endroit de paradis à quelques kilomètres de la Baie de Diego. Dans le prochain article, vous découvrirez les superbes couleurs de la falaise des Perroquets et son rocher trés sculpté avec de nombreuses concrétions.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article