Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Souvenir d'Abbotabad au Pakistan

2 mai 2011: Nous apprenons aujourd'hui la mort d'Oussama Ben Laden à Abbotabad au Pakistan. Abbotabad, Abbotabad, ca me dit quelque chose. Je plonge dans nos souvenirs de vacances et effectivement nous connaissons Abbotabad, ville située au nord d'Islamabad à environ 55 kms en direction de la Karakoram Highway que nous avions emprunté en août 2007 pour rejoindre le trek du glacier du Baltoro afin de rejoindre le camp de base du K2, deuxième plus haut sommet de la planète avec ses 8611 m.

 

pak1

Nous avions fait une bonne pause dans la vallée d'Abbotabad, cette vallée verdoyante et fertile moins suffocante qu'Islamabad et Rawalpindi situées en plaine. Cette région du Cachemire avait malheureusement subi un important tremblement de terre quelques mois plus tôt.

 

pak2

Des rizières verdoyantes sur les contreforts du Karakorum et non loin des gorges de l'Indus que nous avons remontées pendant plusieurs centaines de kilomètres avant de bifurquer vers le Baltistan.

 

pak3

Les médias donnent souvent une image négative du Pakistan. Au delà des considérations politiques, nous avons rencontré une population chaleureuse, accueillante et très souvent souriante comme en atteste ce cliché pris au beau milieu des montagnes du Pakistan, non loin des zones tribales fief des Talibans (au moins 100 kms quand même).

 

pak5  pak4

Nous avions pourtant tenté de trouver des traces de Ben Laden parmi les grottes des montagnes Pakistanaises (histoire de financer notre couteux voyage avec la rançon promise...) mais sans succès. Nos vraies craintes, nous les avons rencontré dans les Gorges du Baltoro lorsqu' il a fallu croiser cette jeep. A droite la photo ne montre pas les 300m de précipice bien visible depuis la fenêtre de notre jeep. Nous avions insisté pour sortir mais le chauffeur nous avait dit "no problem" tout en passant sur le côté une rue presque dans le vide. En demandant à Sultan notre guide si des véhicules avaient parfois des accidents, il nous a répondu: "Oh pas depuis le mois dernier en tout cas".

 

pak9

Au Pakistan, nous étions partis pour voir ça: le glacier du Baltoro et ses nombreux sommets dépassant les 7000 et 8000m tel le Broad Peak avec ses 8047m vu depuis Urdukas lors du trek rejoignant Concordia.

 

pak7

Le Baltoro, cet univers minéral avec les big walls les plus spectaculaires de la planète et les Tours de Trango ainsi que la Tour de Mustagh.

 

pak91

 

pak6  pak8

Des souvenirs inoubliables comme cette soirée chaleureuse sous la tente mess d'un groupe d'italiens ou tous les porteurs baltis chantaient et dansaient sur la moraine du glacier à Concordia situé à 4600 m.

 

pak92  pak94

Même si la météo n'a pas été avec nous le 15 août avec une tempête de neige dans la nuit, notre passage à Concordia, au pied des 4 sommets de plus de 8000 m situés dans le haut Baltoro, reste un bon souvenir.

 

pak97  pak95

Bien avant les chemins abruptes de Mafate, Aurore jouait l'équilibriste au dessus des crevasses du deuxième plus long glacier du monde ou encore traversait les torrents tumultueux.

 

pak93

Sultan, notre guide était ravi de nous accompagner dans ces vallées du fin fond du Pakistan. Il faut dire qu'avec la tuerie de la Mosquée Rouge deux semaines plus tôt, nous étions parmi les rares français à voyager au Pakistan pendant l'été 2007. Paradoxalement nous avions croisé des suisses, des japonais, des anglais, des russes, des italiens pour qui le Pakistan n'était pas une destination déconseillée, en tout cas pas le fin fond du Karakorum.

 

pak96

Nous avions quand même fait une frayeur à Sultan à Skardu lorsque nous étions partis à la recherche d'une connection internet pour rassurer la famille. De retour à l'hôtel nous étions tranquillement dans notre chambre et la réception ne lui avait pas dit que nous étions rentrés. Il avait alors passé deux bonnes heures à nous chercher dans le souk mort de trouille d'avoir perdu ses deux protégés. A Rawalpindi, à notre arrivée nous avions visité le bazar de la vieille ville (juste à côté d'Islamabad) en nous disant que ca ne craignait rien. Trois mois plus tard, Benazir Buttho était assasinée dans ce quartier réputé tranquille.Bref, aucun regret d'être allé au Pakistan en 2007 même si aujourd'hui la situation semble encore plus tendue.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Superbes images, même s'il fallait oser.
Mais je vois que Sam portait la barbe, histoire de mieux s'intégrer!


Répondre