Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue chez les Samaurore

Les tribulations d'Aurore, Samuel, Margaux et Corentin à travers leurs voyages et activités sportives

Sortie en kayak transparent au lagon - 4 mai 2013

4 mai 2013: Dans 2 mois, fini les sorties au lagon. Voilà pourquoi nous en profitons pendant cette période de début d'hiver austral. Nous avions déjà essayé le kayak transparent mais cela remonte au mois d'août de l'année dernière. Alors que Margaux prend un court de natation avec BOIPALO, nous admirons les poissons et les coraux au fond du kayak transparent devant la plage de Trou d'Eau.

Corentin, perturbé par le kayak transparent
Corentin, perturbé par le kayak transparent

Corentin, perturbé par le kayak transparent

Une séance bien plus tranquille qu'il y a 2 mois avec nos 40 kms de kayak de mer dans la Baie de Diego Suarez à Madagascar.
Une séance bien plus tranquille qu'il y a 2 mois avec nos 40 kms de kayak de mer dans la Baie de Diego Suarez à Madagascar.

Une séance bien plus tranquille qu'il y a 2 mois avec nos 40 kms de kayak de mer dans la Baie de Diego Suarez à Madagascar.

Le temps est idéal avec peu de vent. Nous admirons les fonds coralliens.
Le temps est idéal avec peu de vent. Nous admirons les fonds coralliens.

Le temps est idéal avec peu de vent. Nous admirons les fonds coralliens.

Séance de natation pour Margaux à l'école de natation du lagon qui s'appelle "BOIPALO". Effectivement, nous espérons qu'elle ne boira pas l'eau!
Séance de natation pour Margaux à l'école de natation du lagon qui s'appelle "BOIPALO". Effectivement, nous espérons qu'elle ne boira pas l'eau!
Séance de natation pour Margaux à l'école de natation du lagon qui s'appelle "BOIPALO". Effectivement, nous espérons qu'elle ne boira pas l'eau!

Séance de natation pour Margaux à l'école de natation du lagon qui s'appelle "BOIPALO". Effectivement, nous espérons qu'elle ne boira pas l'eau!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article